web 2.0

Renforcer les capacités des comités locaux de gestion à Madiromirafy

La commune rurale de Madiromirafy possède une biodiversité remarquable ainsi que différents types de forêt : forêt galerie, forêt sèche, savane. La région comprend également des cultures, des pâturages et des zones humides. Toutes ces ressources sont actuellement gérées par la Communauté Locale de Base (COBA) ou VOI « Aina Madiromirafy ».

Les objectifs de ce VOI sont de conserver et de gérer durablement ces ressources naturelles afin d’assurer le bien-être durable de la population locale. Pour y parvenir, le VOI et l’association de pêcheurs ont mis en place des comités de suivi appelés « police forestière » et « police de l’eau ».

Sifaka Conservation soutient le renforcement des capacités des comités locaux de gestion communautaire (COGE) et travaille en étroite collaboration avec les départements techniques concernés à savoir la Direction régionale de l’Ecologie, de l’Environnement et des Forêts (DREEF) et la Direction régionale des Pêches (DRRHP) dans la région de Betsiboka. Ces organisations fourniront une formation à la fois théorique et pratique au VOI et aux comités de gestion pour la mise en œuvre de leurs activités. Cela permettra au VOI de gérer les ressources naturelles d’une manière durable, efficace et indépendante.

Une session de formation sur la façon dont une association doit être gérée ainsi que des cours basiques de comptabilité organisés par Sifaka Conservation, la DREEF et la DRRHP de Betsiboka ont été dispensés aux comités de gestion. Les règles et lois existantes concernant les défrichements, les feux de brousse et la pêche ont été rappelées. Les rôles et responsabilités de chaque membre du comité de gestion ont également été clarifiés.

Reinforcing the capacity of local management committees in Madiromirafy

The rural commune of Madiromirafy has a remarkable biodiversity as well as remarkable different types of forest: gallery forest, dry forest, savannah. The area also includes crops, pastures and wetlands. All these resources are currently under the management of the Local Base Community (COBA) or VOI “Aina Madiromirafy”.

The objectives of this VOI are to conserve and sustainably manage these natural resources in order to ensure local population’s welfare. To achieve this, the VOI Aina and the fishermen’s association have set up monitoring committees called “forest police” and “water police”.

Sifaka Conservation supports the capacity building of the local Community Management Committees (COGE) and works closely with the technical departments concerned, namely the Regional Directorate for Ecology, Environment and Forests (DREEF) and the Regional Directorate for Fisheries (DRRHP) in the Betsiboka region. These organizations will provide theoretical and practical training to the VOI and the management committees for implementing their activities. This will enable the VOI to independently manage natural resources in a way that is sustainable, efficient and effective.

A training course on how to manage associations and simple accounting organized by the Sifaka Conservation Project, the Betsiboka DREEF and the Betsiboka DRRHP was provided to the management committees. The existing rules and laws concerning clearing, bush fires and fishing were recalled. The roles and responsibilities of each member of the management committee were also clarified.

Deuxième session de reboisement à Dabolava

Une centaine de personnes a participé à cette nouvelle opération de reboisement dirigée par le président du VOI Rianala et le premier député maire de Dabolava.

470 essences à croissance rapide ont été plantées sur une zone de 50×70 m située sur la bordure est de la forêt d’Amboloando. Cela porte à 2826 le nombre d’arbres plantés cette année, couvrant une superficie de 3 hectares. La surface de forêt disponible pour les lémuriens a été augmentée de 3% et réduit ainsi la fragmentation de l’habitat. Un pare-feu sera aménagé le long des zones reboisées. L’entretien et les patrouilles seront assurés par les agents techniques.

Sifaka Conservation a également organisé une rencontre avec le VOI Rianala afin de renforcer les activités de conservation dans la forêt d’Amboloando. Un accord de collaboration a été élaboré après la réunion : il se concentre sur la période de mise en œuvre des activités en lien avec les objectifs du GERP et leur plan de travail annuel. La durée de l’accord a été fixée à 2 ans renouvelables. Le contenu de l’accord stipule que Sifaka Conservation fournira un soutien technique et matériel et que le VOI Rianala assurera la disponibilité en moyens humains et ressources logistiques, ainsi que le suivi des activités par ses membres.

Second session of tree planting in Dabolava

About 100 people participated in this new reforestation operation headed by the president of the VOI Rianala and the first deputy mayor of Dabolava.

470 seedlings of fast-growing species were planted on an area of 50x70m located on the eastern part of Amboloando forest. This brings to 2,826 the number of seedlings planted this year, covering an area of 3 hectares. The forest area available for lemurs in Amboloando was increased by 3% and thus reduces the fragmentation of the habitat. A firewall belt will surround the reforestation areas. Maintenance and patrols are to be carried out by the technical agents.

We also organized a meeting to discuss about the collaboration agreement between Sifaka Conservation and VOI Rianala in order to strengthen conservation activities in Amboloando forest. A collaborative agreement was drawn up after the meeting focusing on the period of implementation of the activities related to the objectives of the GERP and their annual work plan. The duration of the collaboration agreement has been set at 2 years (renewable). The content of the agreement stipulates that Sifaka Conservation will provide technical and material support for the implementation of the activities and that VOI Rianala will ensure the availability of human and logistical resources as well as the follow-up of the activities by their members.

Nouvel accord de collaboration à Mahajeby

Le Département Régional de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts (DREEF) de Mahajeby à Bongolava et Sifaka Conservation ont signé un accord de collaboration. Celui-ci devrait faciliter les interventions de Sifaka Conservation dans les fragments de forêt de Mahajeby de façon à conserver efficacement les propithèques couronnées et leur habitat.

L’objectif global est de travailler étroitement avec la DREEF de Bongolava pour conserver durablement les fragments de forêt à Mahajeby. Sifaka Conservation va désormais concentrer ses efforts sur la formalisation du transfert de gestion vers les communautés, sur le lancement de la création d’une nouvelle aire protégée et sur la promotion d’activités de développement pour les communautés.

L’équipe de Sifaka Conservation a déjà visité 4 fragments de forêt à Mahajeby et a constaté l’importance de cette zone en matière de conservation : la population de propithèques couronnés a augmenté et la plupart des groupes possèdent des juvéniles.

New collaboration agreement in Mahajeby

The Mahajeby Regional Department of the Environnement, Ecology and Forests (DREEF) of Bongolava and Sifaka Conservation have signed a collaboration agreement. It will facilitate Sifaka Conservation on-site intervention in Mahajeby forest fragments in order to effectively conserve crowned sifakas and their habitat.

The overall objective is to work closely with the DREEF of Bongolava to sustainable conserve forest fragments at Mahajeby. Sifaka Conservation will focus on the formalization of the management transfer to communities, on initiating the creation of a new protected area and promoting community development activities.

The Sifaka Conservation team has already visited 4 forest fragments in Mahajeby and found that they still have a great potential for conservation: the population of sifakas has increased and most groups have juveniles.

Reforestation et sensibilisation des communautés locales à Dabolava

Afin de renforcer la restauration de la forêt d’Amboloando, un habitat important des propithèques couronnés, le reboisement 2017 a été réalisé en collaboration avec le VOI de Rianala, la population locale de Dabolava et le camp militaire du district de Miandrivazo. Des campagnes de sensibilisation ont été menées dans les 4 villages de Dabolava pour encourager les habitants à participer aux activités de reboisement prévues les 3 et 4 février derniers et les sensibiliser à la protection de l’environnement. Au cours de chaque évènement, nous avons discuté des principes de la conservation de la biodiversité locale, de l’importance de s’engager à travers la reforestation et du contrôle des pressions anthropiques.

A Dabolava et Soanafindra, nous avons organisé une compétition de football pour inciter les jeunes à participer au reboisement. Entre 300 et 600 villageois ont participé à ces sessions de sensibilisation.

Deux jours ont été consacrés à la reforestation. 245 adultes, femmes et enfants des écoles de Dabolava et d’Ambinda ont participé le premier jour. Le second jour, 120 personnes issues des villages de Valoanaka et Ambinda sont venues. Au total 2356 trous ont été creusés sur 3 hectares dans différentes zones de la forêt d’Amboloando et 1506 arbres ont été plantés. Le reste du travail de reboisement sera réalisé par les agents techniques de Sifaka Conservation et les membres du VOI. Les opérations étaient dirigées par le chef militaire de Miandrivazo, le maire de Dabolava et ses deux adjoints, le VOI de Rianala, le chef du Fonkontany de Dabolava et les chefs locaux.

Reforestation and sensitization of the local population in Dabolava

To reinforce the restoration of the Amboloando forest, an important habitat for crowned sifakas, reforestation for the year 2017 was carried out in collaboration with VOI Rianala, the local population of Dabolava and the military camp of the Miandrivazo district. Awareness campaigns were carried out in the 4 villages of Dabolava in order to encourage the villagers to participate effectively in the reforestation activities scheduled for the 3 and 4 February, and to raise awareness about environmental protection. During each event, we discussed the principles of local biodiversity conservation, taking responsibility through the practice of reforestation and the control of anthropogenic pressures. In the case of Dabolava and Soanafindra, we organized a football competition to encourage young people to participate in reforestation. The number of villagers who participated in the awareness sessions varied from 300 to 600 people per village.

Two days of reforestation were organized and attended by 245 adults, women and pupils from schools from Dabolava and Ambinda on the first day. On the second day, 120 participants came from the villages of Valoanaka and Ambinda. The total number of holes made during these two days was 2,356 across 3 hectares in several zones of the Amboloando Forest. 1,506 trees were planted by students and some adults during these two days of reforestation. The remaining holes will be planted by the technical agents of Sifaka Conservation and the members of the VOI. Reforestation was led by the Miandrivazo military chief, the Mayor of Dabolava and his two deputies, VOI Rianala, Chief Fokontany of Dabolava and the village chiefs.

 


Officialisation de la protection de Madiromirafy et de ses ressources naturelles

Janvier a été consacré à la préparation de la formalisation du transfert de gestion de la forêt et des ressources naturelles de Madiromirafy.

La cérémonie, organisée le 31 janvier 2017, a permis le transfert de gestion des ressources naturelles et renouvelables. Les zones transférées comprennent 4365 hectares de forêt et de ressources halieutiques, de pâturages et de zones agricoles. Ce VOI regroupe deux communes rurales (Maevatanana II et Madiromirafy) dont le siège se situe dans la commune de Madiromirafy. A cette occasion, le VOI Aina, les brigades forestières et de l’eau ont été formées à leurs responsabilités dans la gestion des ressources naturelles. La mise en œuvre du plan de travail annuel du VOI sera soutenu par Sifaka Conservation. Ce contrat de gestion facilite la protection du site tout en préparant à l’établissement de la zone protégée.

Formalization of the protection of Madiromirafy and its naturel resources

In January we focused on preparing the formalization of the transfer of management of the forest and natural resources of Madiromirafy.

The ceremony marking the transfer of management of natural and renewable resources was made on January, 31st 2017. The transferred areas comprise 4,365 ha of forest and fishery resources, grazing area and agricultural zones. This VOI brings together two rural communes, Maevatanana II and Madiromirafy, whose headquarters are located in the rural commune of Madiromirafy. Besides the management contract agreement, the VOI AINA, the forest brigades (polisin’ala) and the water brigades (polisin-drano) were trained in their roles and responsibilities in the management of natural resources. Implementation of the VOI’s annual work plan will be supported by Sifaka Conservation. The implementation of this management contract facilitates the protection of the site while preparing for the establishment of a protected area.

Sifaka Conservation participe à la campagne régionale annuelle de reforestation à Ankirihitra

Le lancement officiel de la campagne de reforestation dans la région de Boeny a eu lieu le 20 janvier dernier à Marohogo (commune rurale d’Ambalakida, Mahajanga II, Boeny).

Le thème choisi était « Mamboly hazo, mikajy ny tontolo, manavao angovo », qui signifie « Planter des arbres pour protéger l’environnement et renouveler l’énergie ».

Près de 8400 espèces différentes (Albizia lebbeck, Ceiba pentandra, Acacia et Gmelina) ont été plantées par les participants sur une zone d’environ 7 hectares. Ces espèces à croissance rapide représentent des ressources en bois de chauffe et en charbon permettant de répondre aux besoins énergétiques de la population. Nous espérons que leur disponibilité freinera la disparition du couvert forestier dans la région de Boeny où les forêts sont extrêmement fragilisées à cause de l’exploitation du charbon de bois.

Sifaka Conservation involved in the regional reforestation campaign in Ankirihitra

Sifaka Conservation participated to the official opening of the reforestation campaign in the Boeny region for 2017 that took place on the morning of the 20 January 2017 in Marohogo (rural commune of Ambalakida, Mahajanga II, Boeny).

The theme chosen for this year was « Mamboly hazo, mikajy ny tontolo, manavao angovo » which means « Plant trees for the protection of the environment and renew energy ».

Nearly 8,400 seedlings composed of four species (including Albizia lebbeck, Ceiba pentandra, Acacia and Gmelina) were planted by the participants over an area of approximately 7 ha. These fast-growing species were chosen due to their potential to be used as firewood and charcoal in order to meet the energy requirements of the local population. We hope that the availability of these species will curb the loss of forest cover in the Boeny region, whose forests are extremely vulnerable as a result of charcoal exploitation.

Naissance d’un propithèque couronné à Cotswold !

Le parc zoologique de Cotswold en Angleterre a enregistré sa toute première naissance de propithèque couronné !

La femelle Tahina a donné naissance à un petit mâle le 14 décembre 2016. Il a été nommé Yosstwo en hommage au mâle Youssou décédé l’an dernier et qui fut le premier propithèque hébergé par Cotswold.

Tahina avait déjà donné naissance à un petit mort-né puis à un autre qui n’a pas survécu malgré une césarienne effectuée par l’équipe du parc.

Tahina, bien qu’élevée à la main, est une excellente mère. Yosstwo s’ouvre de plus en plus à son environnement extérieur en explorant son enclos et se porte très bien, tout comme sa maman !

 

Birth of a crowned sifaka at Cotswold Wildlife Park!

Cotswold Wildlife Park has recorded its first birth of crowned sifaka!

The female Tahina gave birth to a male on December 14th. He was named «Yosstwo» in memory of the male Youssou who died last year and was Cotswold’s first sifaka.

Tahina has previoulsy had a stillborn youngster and another that was lost after a Ceasarean. Tahina was hand-reared but she’s proving to be an excellent mother.

Yosstwo is now exploring his enclosure and both mother and baby are doing very well.

Nouvelle naissance de propithèque couronné au Lemurs’ Park !

Lemurs’ Park à Antananarivo, Madagascar, a enregistré sa seconde naissance de propithèque couronné (Propithecus coronatus) le 12 juillet 2016.

Le couple reproducteur a été formé fin 2014 sur recommandation de l’EEP des propithèques couronnés. La femelle Delphi a été transférée depuis le parc Lemuria Land situé à Nosy Be vers le Lemurs’ Park, où elle a fait la connaissance du mâle Keli Be. En 2015, le couple avait déjà donné naissance à une femelle baptisée Soa.

Cette année, c’est un petit mâle qui a pointé le bout de son nez : prénommé Baboon, il est en pleine forme et fait preuve d’un grand dynamisme. Toute la famille s’entend parfaitement bien !

La nouvelle saison de reproduction vient tout juste de commencer et toute l’équipe du Lemurs’ Park espère qu’elle sera aussi fructueuse qu’en 2015 et 2016 !

Suivre les actualités du Lemurs’ Park sur sa page Facebook du Lemurs’ Park : https://www.facebook.com/LemursPark.Antananarivo/

 

Another successful breeding season for crowned sifakas at Lemurs’ Park!

Lemur’s Park in Antananarivo, Madagascar, has recorded its second birth of crowned sifaka (Propithecus coronatus) on July 12, 2016.

The breeding pair was formed in late 2014 following a recommendation from the crowned sifaka EEP. The female Delphi was transferred from Lemuria Land (Nosy Be, Madagascar) to Lemurs’ Park where she was paired with the male Keli Be. In 2015, Lemurs’ Park welcomed the birth of its first crowned sifaka: a female named Soa.

This year a new baby, a male, was born to mother Delphi and father Keli Be: Baboon is doing well and is very lively. All the family gets along very well together!

The new breeding season has now begun and all the staff at Lemurs’ Park hopes it will be as successful as 2015 and 2016!

Follow the news of Lemurs’ Park on its facebook page: https://www.facebook.com/LemursPark.Antananarivo/

2015, une année couronnée de succès pour Sifaka Conservation !

Les forêts de Madiromirafy sécurisées
L’habitat naturel de la région de Madiromirafy, situé au centre nord-ouest de Madagascar, est constitué de forêts galeries et de zones humides. Le projet Sifaka Conservation a établi une liste des espèces prioritaires à cibler au cours des actions de conservation : le propithèque couronné (Propithecus coronatus, EN), le lémur à front roux (Eulemur rufus, VU) et le pygargue de Madagascar (Haliaeetus vociferoides, CR). Le site héberge également quelques espèces d’Adansonia.

En 2015, nos réalisations incluent : l’éducation environnementale dans les écoles, une campagne de sensibilisation et la formation des populations locales à la création d’une pépinière qui sera utilisée pour le programme de plantation d’arbres début 2016. Pour maintenir la qualité de l’habitat, un comité de patrouilles locales a été mis en place pour suivre la population de propithèques et évaluer les menaces dans la région. Nous avons également accueilli un bénévole de Cotswold Wildlife Park qui a réalisé une étude des micro mammifères sur la zone. Cette année a également été marquée par l’approbation du représentant régional du Ministère de la Forêt (DREEF) concernant la mise en place du transfert de la gestion locale des forêts Mandrava. Le projet a aussi été en mesure de lancer, au niveau du Département des Aires Protégées au Ministère de la Forêt, le processus d’établissement de la nouvelle aire protégée pour la zone humide d’Ambato Boeny -Maevatanana, où les forêts restantes de Madiromirafy seront ajoutées. Les documents administratifs ont été présentés et des réunions ont été menées avec le DAPT – MEEFM. Merci à l’équipe et à tous les partenaires !

Collecte de sauvageons.

Education environnementale.

Sensibilisation.


Les populations locales des forêts d’Ankirihitra s’impliquent dans la conservation !

Les activités de conservation mises en œuvre dans les forêts d’Ankirihitra ont été couronnées de succès en 2015. Le projet Sifaka Conservation a mis en œuvre un inventaire complet des lémuriens et des autres espèces de faune dans la région. Le suivi à long terme de la population de propithèques et des menaces a été effectué par un comité de patrouilles locales, au sein de quatre blocs de forêt : Basaka-Iabohazo, Isaonjo, Bekanika-Antafiabe et les forêts d’Ampototra-Androtra. Les espèces prioritaires de lémuriens dans la région sont : le propithèque couronné (Propithecus coronatus, EN), le lémur mongoz (Eulemur mongoz, CR) et le lémur à front roux (Eulemur rufus, VU). Sifaka Conservation souhaite maintenant étendre sa zone d’intervention aux forêts d’Andranomamy, de Maroparasy et de Sitampika (nord-ouest d’Ankirihatra) où plusieurs expéditions et des études sont en cours. Un comité local pour le transfert de la gestion de certaines parties des forêts d’Ankirihitra a été établi et le processus est en cours avec la représentation Boeny du Ministère des Forêts – DREEMF. Une collaboration avec IMPACT Madagascar a été instaurée pour promouvoir le développement communautaire ainsi que la conservation de la biodiversité grâce à l’amélioration des moyens de subsistance des populations locales. En 2015, grâce à la consultation et à l’engagement communautaires, le projet a également lancé le processus d’établissement de nouvelles zones protégées pour les forêts quasi primaires de la zone d’Ankirihitra, avec le Ministère de la Forêt (DAPT – MEEMF).

L’équipe de Sifaka Conservation-GERP avec les guides d’Ankirihitra.

Réunion pour le déclenchement du processus de transfert de gestion.

Suivi des lémuriens par les guides patrouilleurs

Nous avons besoin de plus d’aide pour les forêts de Mahajeby !
Tout au long de 2015, Sifaka Conservation a continué les activités de conservation des lémuriens et de leurs habitats dans les 4 fragments de forêt de la région de Mahajeby, y compris Ambararata, Befanorina, Androtra I et II Androtra. Ces forêts comptent parmi les dernières de la région de Bongolava qui abrite le propithèque couronné. Traversé par la rivière Kiranomena et comptant de nombreux lacs et étangs tout autour, le site de Mahajeby joue également un rôle essentiel dans la rétention d’eau ; la pêche artisanale offre une importante source de revenus potentiels pour les ménages.

Une étude régulière de la population de propithèque couronné a été entreprise par l’équipe de conservation afin de mettre à jour les données sur les espèces. Les guides locaux effectuent des patrouilles hebdomadaires dans les forêts, suivant les lémuriens et leurs habitats. Nous continuons à travailler avec ces guides pour renforcer leurs capacités et les aider à mener à bien leur mission. Un comité local de conservation a été établi et met désormais en œuvre des activités de conservation en collaboration avec Sifaka Conservation. Sifaka Conservation a lancé le processus visant à établir une combinaison de zones protégées susceptibles d’être incluses dans le système des aires protégées. Le comité de gestion local gérera les zones tampons pour une utilisation durable. Une visite conjointe du coordinateur du Programme Européen d’Elevage et des représentants de la DREEF Bongolava a été réalisée afin de montrer la situation sur le terrain.

Relevé des coupes d’arbre identifiées dans la forêt par un biologiste de Sifaka Conservation.

Visite du coordinateur de l’EEP et du représentant de la DREEF Bongolava à Mahajeby.

Les guides à Mahajeby avec un membre de l’équipe de Sifaka Conservation.

 

Aider les populations locales à Dabolava pour la conservation des ressources naturelles !
Au cours de l’année 2015, les activités de conservation ciblant les propithèques couronnés de Dabolava se sont poursuivies. L’objectif de ces activités était de surveiller les groupes de propithèques et de restaurer leur habitat, tout en développant des activités génératrices de revenus au sein de la population locale. Actuellement, trois groupes de propithèques couronnés vivent dans la forêt d’Amboloando.

Concernant la restauration de l’habitat, en 2015, dix hectares ont été reboisés grâce à une campagne massive de sensibilisation menée dans cinq villages. Des campagnes de reboisement et de sensibilisation ont été organisées en collaboration avec la municipalité de Dabolava et la communauté locale afin de lui permettre de s’investir dans la protection et la restauration des ressources naturelles existantes. Des patrouilles sont menées quotidiennement par six guides, qui contribuent également à la restauration et à l’entretien de la pépinière. Le projet a produit plus de 14.000 plants représentant dix espèces différentes et prêts pour le reboisement en 2016. Le projet a également encouragé la production locale de fours économes en carburant (réalisée en collaboration avec l’association AroVelona), et la pratique de la culture de légumes, pour contribuer à améliorer le niveau de vie des communautés. La distribution et la vente des fours économes en carburant ont démarré en mars 2015 ; plus de 100 fours ont été produits et sont en vente dans tout le marché local.

Communauté locale pendant la journée de plantation.

Production de fours économes.

Fours économes en vente.

Culture maraichère à Dabolava.

 

Madiromirafy forests are now secured!

The natural habitat of Madiromirafy area, located in the central northwest of Madagascar, consists of wetlands and gallery forests. The Sifaka Conservation project established a list of priority fauna species to target in the conservation activities. These species are the crowned sifaka (Propithecus coronatus, EN), the red fronted lemur (Eulemur rufus, VU), and the Madagascar fish eagle (Haliaeetus vociferoides, CR). The site also harbors some species of Adansonia.

In 2015, our achievements include environmental education in schools, a campaign awareness programme, and training local people in creating a tree nursery that will be used for the tree planting programme at the beginning of 2016. To maintain the habitat quality, a committee of local patrols has been established to monitor the sifaka population and the threats in the area. We also hosted a volunteer from Cotswold Wildlife Park to work on micro-mammals survey in the area. This year was also highlighted by the approval of the Regional representative of the Ministry of Forest (DREEF) for the establishment of local management transfer of the Mandrava forests. And the project was able to initiate, at the level of the Protect Area Department at the Ministry of Forest, the process of establishing the New Protected Area for the Ambato-Boeny –Maevatanana Wetlands, where the remaining forests of Madiromirafy will be added to it. The administrative documents were submitted and meetings have been conducted with the DAPT – MEEFM. Thanks to the team and to all the partners!

Collecting plants.

Environmental education.

Outreach.

 

Local people at Ankirihitra forests are committed to conservation!
The conservation activities implemented in Ankirihitra forests were successful in 2015. The Sifaka Conservation project implemented a full inventory of lemurs and other fauna species in the area. Long-term monitoring of the sifaka population and threats was also conducted by a trained local patrol committee, within four forest blocks: Basaka-Iabohazo, Isaonjo, Bekanika-Antafiabe and Ampototra-Androtra forests. The priority lemur species in the area are the crowned sifaka (Propithecus coronatus, EN), mongoose lemur (Eulemur mongoz, CR) and red-fronted brown lemur (Eulemur rufus, VU). The Sifaka Conservation project is now extending the area of intervention to Andranomamy, Maroparasy and Sitampika forests (northwestern of Ankirihatra) where more expeditions and surveys are underway. A local committee for the management transfer of some parts of Ankirihitra forests was established and the process is ongoing with the Boeny Representation of the Forest Ministry – DREEMF. Collaboration with IMPACT Madagascar was established to promote community development as well as biodiversity conservation through livelihood improvement of local people. In 2015, through the community consultation and commitment, the project also initiated the process of establishing New Protected Areas for quasi-pristine forests in Ankirihitra zone, with the Ministry of Forest (DAPT – MEEMF).

Sifaka Conservation-GERP team with Ankirihitra local guides.

Community consultation for management transfer and New Protected Area establishment.

Local patrols working in the forest.


We need more help for Mahajeby forests!

Throughout 2015, the Sifaka Conservation project has continued activities to conserve lemurs and their habitats in four forest fragments in the Mahajeby area, including : Ambararata, Befanorina, Androtra I and Androtra II. These forests are some of the last remaining in the Bongolava region which harbour crowned sifaka. The passage of the Kiranomena river through these forests, and due to many lakes and ponds which surround them, the Mahajeby site also plays a vital role in water retention; artisanal fisheries offering important potential revenue for households.

A regular survey of the crowned sifaka population has been undertaken by the conservation team in order to update the data on the species. Local guides conduct weekly patrols within the forests, monitoring the lemurs and their habitats. We continue to work with these guides to build their capacity and help them to carry out their roles. The local-based conservation committee has been established and is now implementing the conservation activities in collaboration with the Sifaka Conservation Project. The sifaka Conservation Project has initiated the process to establish a combination of protected zones to be included within the Protected Area system. The local management committee will manage the buffer zones for a sustainable use. A joint visit by the European Endangered species Programme and representatives from the DREEF Bongolava was conducted so as to demonstrate the situation on the ground.

Tree cuts identified in the forest by a biologist of Sifaka Conservation.

The guides in Mahajeby with a member of the Sifaka Conservation Team.

Visit of the EEP coordinator and the representative of Bongolava DREEF.

Empowering local people in Dabolava, for natural resources conservation!

During 2015, conservation activities targeting Dabolava’s crowned sifaka were well implemented. The focus of these activities was to monitor Propithecus groups and restore their habitat, whilst developing income generating activities within the local population. Currently, three groups of crowned sifaka live in Amboloando forest.

With regards to habitat restoration, in 2015, ten hectares has been reforested through massive campaign awareness programme carried out in five villages. Reforestation and awareness campaigns were implemented in collaboration with the municipality of Dabolava and the local community; with the aim to empower local population in protecting and restoring existing natural resources. Patrol activities are conducted daily by six patrol guides, who also contribute to the restoration and maintenance of the tree nursery. The project has produced more than 14,000 seedlings/saplings, representing ten different species, ready for the reforestation in 2016. The project also promoted local production of fuel-efficient stoves (conducted in collaboration with AroVelona Association), and the practice of vegetable growing, to contribute to improving the living standards of the communities. The distribution and sale of fuel-efficient stoves took place since March 2015; more than 100 stoves were produced and were on sale throughout the local market.

Local committee during the tree planting day.

Producing fuel efficient stove.

Fuel efficient stoves on sale.

Permaculture in Dabolava.

 

 

 

Les propiphèques de Mahajeby

En mars dernier, Delphine Roullet, coordinatrice de l’EEP des propithèques couronnés, accompagnée d’un soigneur du Parc Zoologique de Paris et d’un soigneur du zoo de la Citadelle de Besançon, s’est rendue à Mahajeby dans le cadre du programme de conservation de l’espèce en métapopulation. Mahajeby est en effet l’un des 7 sites prioritaires inclus dans le programme. Il abrite plus d’une soixantaine d’individus répartis en 4 groupes distincts et constitue de fait une zone de conservation extrêmement importante pour les propithèques couronnés. Il a également été identifié comme site potentiel pour une nouvelle translocation d’une quinzaine d’individus sauvages issus de la forêt d’Ambohitromby qui est fortement dégradée à cause de l’exploitation du bois.

Malgré les fortes pluies intervenues au cours des semaines précédentes et qui ont rendu le terrain particulièrement boueux et difficile d’accès, l’équipe a pu visiter l’un des 4 fragments de forêt découverts en 2010 et inclus dans Sifaka Conservation depuis 2011.

La forêt d’Ambararata abrite  4 groupes et un total de 21 individus, celle de Befanorina 1 groupe de 3 individus et les fragments d’Androtra I & II une cinquantaine d’individus observés en 2012 au cours d’une mission de terrain. Trois guides sont chargés depuis 2011 de suivre les groupes de propithèques trois fois par semaine (sauf en saison des pluies). Les fragments de forêts sont isolés les uns des autres et les coupes de bois y sont régulières et nombreuses.

Depuis  la visite de Delphine Roullet, une trentaine d’individus supplémentaires répartis en plusieurs groupes ont été découverts.

Le site de Mahajeby, qui a été financé cette année par les zoos de Mulhouse et de Besançon, nécessite un financement urgent afin de développer les activités de suivi et de sensibilisation sur place, qui permettront de protéger durablement les propithèques encore présents.

Ci-dessous les photos de la mission et des images exceptionnelles des propithèques couronnés observés sur place.

en route vers Mahajeby © D. Roullet

en route vers Mahajeby © D. Roullet

en route vers Mahajeby © D. Roullet

en route vers Mahajeby © D. Roullet

arrivée au village de Mahajeby © D. Roullet

accueil chaleureux au village © D. Roullet

départ pour la forêt d’Ambararata © D. Roullet

trajet en pirogue pour rejoindre la forêt © D. Roullet

trajet en pirogue pour rejoindre la forêt © D. Roullet

dans la forêt © D. Roullet

dans la forêt © D. Roullet

dans la forêt © D. Roullet

pique-nique en forêt © D. Roullet

propithèques couronnés © D. Roullet

propithèque couronné © D. Roullet

propithèques couronnés © D. Roullet

The Sifaka of Mahajeby

In March 2015, Delphine Roullet, EEP coordinator of the crowned sifaka, went to Mahajeby with a keeper from Paris Zoo and a keeper from Besançon Zoo in the framework of the crowned sifaka metapopulation conservation program. Mahajeby is indeed one of the 7 priority sites included in the program. More than 60 individuals divided in 4 distinct groups live in the area which is extremely important for the conservation of the species. Mahajeby has also been identified as a potential site for a new translocation of fifteen sifakas living in Ambihitromby forest which is heavily degraded by logging.

Despite the heavy rains of the previous weeks that made the road very muddy and difficult to travel, the team was able to visit one of the four forest fragments discovered in 2010 and included in Sifaka Conservation since 2011.

Ambararata forest hosts 4 groups and a total of 21 individuals, that of Befanorina one group of 3 individuals and the fragments of Androtra I&II about fifty cronwed sifakas observed in 2012 during a field mission. Three guides are in charge of monitoring the groups 3 times a week since 2011 (except during the rainy season). The forest fragments are isolated from each other and logging is regular and important.

Since the visit of Delphine Roullet, 30 additional sifakas divided into several groups were found.

The Mahajeby site, which was funded this year by Mulhouse and Besançon Zoos, requires urgent funding to develop monitoring and awareness activities that will durably protect the sifakas still living on site.

Below some pictures of the visit and exceptional footage of the sifakas of Mahajeby.

travelling to Mahajeby © D. Roullet

travelling to Mahajeby © D. Roullet

travelling to Mahajeby © D. Roullet

travelling to Mahajeby © D. Roullet

arrival in Mahajeby © D. Roullet

warm welcome to the team © D. Roullet

on their way to Ambararata forest © D. Roullet

travelling in a dug-out canoe © D. Roullet

travelling in a dug-out canoe © D. Roullet

in the forest © D. Roullet

in the forest © D. Roullet

in the forest © D. Roullet

picnic in the forest © D. Roullet

sifakas © D. Roullet

sifaka © D. Roullet

sifakas © D. Roullet


Previous Entries