web 2.0

2015, une année couronnée de succès pour Sifaka Conservation !

Les forêts de Madiromirafy sécurisées
L’habitat naturel de la région de Madiromirafy, situé au centre nord-ouest de Madagascar, est constitué de forêts galeries et de zones humides. Le projet Sifaka Conservation a établi une liste des espèces prioritaires à cibler au cours des actions de conservation : le propithèque couronné (Propithecus coronatus, EN), le lémur à front roux (Eulemur rufus, VU) et le pygargue de Madagascar (Haliaeetus vociferoides, CR). Le site héberge également quelques espèces d’Adansonia.

En 2015, nos réalisations incluent : l’éducation environnementale dans les écoles, une campagne de sensibilisation et la formation des populations locales à la création d’une pépinière qui sera utilisée pour le programme de plantation d’arbres début 2016. Pour maintenir la qualité de l’habitat, un comité de patrouilles locales a été mis en place pour suivre la population de propithèques et évaluer les menaces dans la région. Nous avons également accueilli un bénévole de Cotswold Wildlife Park qui a réalisé une étude des micro mammifères sur la zone. Cette année a également été marquée par l’approbation du représentant régional du Ministère de la Forêt (DREEF) concernant la mise en place du transfert de la gestion locale des forêts Mandrava. Le projet a aussi été en mesure de lancer, au niveau du Département des Aires Protégées au Ministère de la Forêt, le processus d’établissement de la nouvelle aire protégée pour la zone humide d’Ambato Boeny -Maevatanana, où les forêts restantes de Madiromirafy seront ajoutées. Les documents administratifs ont été présentés et des réunions ont été menées avec le DAPT – MEEFM. Merci à l’équipe et à tous les partenaires !

Collecte de sauvageons.

Education environnementale.

Sensibilisation.


Les populations locales des forêts d’Ankirihitra s’impliquent dans la conservation !

Les activités de conservation mises en œuvre dans les forêts d’Ankirihitra ont été couronnées de succès en 2015. Le projet Sifaka Conservation a mis en œuvre un inventaire complet des lémuriens et des autres espèces de faune dans la région. Le suivi à long terme de la population de propithèques et des menaces a été effectué par un comité de patrouilles locales, au sein de quatre blocs de forêt : Basaka-Iabohazo, Isaonjo, Bekanika-Antafiabe et les forêts d’Ampototra-Androtra. Les espèces prioritaires de lémuriens dans la région sont : le propithèque couronné (Propithecus coronatus, EN), le lémur mongoz (Eulemur mongoz, CR) et le lémur à front roux (Eulemur rufus, VU). Sifaka Conservation souhaite maintenant étendre sa zone d’intervention aux forêts d’Andranomamy, de Maroparasy et de Sitampika (nord-ouest d’Ankirihatra) où plusieurs expéditions et des études sont en cours. Un comité local pour le transfert de la gestion de certaines parties des forêts d’Ankirihitra a été établi et le processus est en cours avec la représentation Boeny du Ministère des Forêts – DREEMF. Une collaboration avec IMPACT Madagascar a été instaurée pour promouvoir le développement communautaire ainsi que la conservation de la biodiversité grâce à l’amélioration des moyens de subsistance des populations locales. En 2015, grâce à la consultation et à l’engagement communautaires, le projet a également lancé le processus d’établissement de nouvelles zones protégées pour les forêts quasi primaires de la zone d’Ankirihitra, avec le Ministère de la Forêt (DAPT – MEEMF).

L’équipe de Sifaka Conservation-GERP avec les guides d’Ankirihitra.

Réunion pour le déclenchement du processus de transfert de gestion.

Suivi des lémuriens par les guides patrouilleurs

Nous avons besoin de plus d’aide pour les forêts de Mahajeby !
Tout au long de 2015, Sifaka Conservation a continué les activités de conservation des lémuriens et de leurs habitats dans les 4 fragments de forêt de la région de Mahajeby, y compris Ambararata, Befanorina, Androtra I et II Androtra. Ces forêts comptent parmi les dernières de la région de Bongolava qui abrite le propithèque couronné. Traversé par la rivière Kiranomena et comptant de nombreux lacs et étangs tout autour, le site de Mahajeby joue également un rôle essentiel dans la rétention d’eau ; la pêche artisanale offre une importante source de revenus potentiels pour les ménages.

Une étude régulière de la population de propithèque couronné a été entreprise par l’équipe de conservation afin de mettre à jour les données sur les espèces. Les guides locaux effectuent des patrouilles hebdomadaires dans les forêts, suivant les lémuriens et leurs habitats. Nous continuons à travailler avec ces guides pour renforcer leurs capacités et les aider à mener à bien leur mission. Un comité local de conservation a été établi et met désormais en œuvre des activités de conservation en collaboration avec Sifaka Conservation. Sifaka Conservation a lancé le processus visant à établir une combinaison de zones protégées susceptibles d’être incluses dans le système des aires protégées. Le comité de gestion local gérera les zones tampons pour une utilisation durable. Une visite conjointe du coordinateur du Programme Européen d’Elevage et des représentants de la DREEF Bongolava a été réalisée afin de montrer la situation sur le terrain.

Relevé des coupes d’arbre identifiées dans la forêt par un biologiste de Sifaka Conservation.

Visite du coordinateur de l’EEP et du représentant de la DREEF Bongolava à Mahajeby.

Les guides à Mahajeby avec un membre de l’équipe de Sifaka Conservation.

 

Aider les populations locales à Dabolava pour la conservation des ressources naturelles !
Au cours de l’année 2015, les activités de conservation ciblant les propithèques couronnés de Dabolava se sont poursuivies. L’objectif de ces activités était de surveiller les groupes de propithèques et de restaurer leur habitat, tout en développant des activités génératrices de revenus au sein de la population locale. Actuellement, trois groupes de propithèques couronnés vivent dans la forêt d’Amboloando.

Concernant la restauration de l’habitat, en 2015, dix hectares ont été reboisés grâce à une campagne massive de sensibilisation menée dans cinq villages. Des campagnes de reboisement et de sensibilisation ont été organisées en collaboration avec la municipalité de Dabolava et la communauté locale afin de lui permettre de s’investir dans la protection et la restauration des ressources naturelles existantes. Des patrouilles sont menées quotidiennement par six guides, qui contribuent également à la restauration et à l’entretien de la pépinière. Le projet a produit plus de 14.000 plants représentant dix espèces différentes et prêts pour le reboisement en 2016. Le projet a également encouragé la production locale de fours économes en carburant (réalisée en collaboration avec l’association AroVelona), et la pratique de la culture de légumes, pour contribuer à améliorer le niveau de vie des communautés. La distribution et la vente des fours économes en carburant ont démarré en mars 2015 ; plus de 100 fours ont été produits et sont en vente dans tout le marché local.

Communauté locale pendant la journée de plantation.

Production de fours économes.

Fours économes en vente.

Culture maraichère à Dabolava.

 

Madiromirafy forests are now secured!

The natural habitat of Madiromirafy area, located in the central northwest of Madagascar, consists of wetlands and gallery forests. The Sifaka Conservation project established a list of priority fauna species to target in the conservation activities. These species are the crowned sifaka (Propithecus coronatus, EN), the red fronted lemur (Eulemur rufus, VU), and the Madagascar fish eagle (Haliaeetus vociferoides, CR). The site also harbors some species of Adansonia.

In 2015, our achievements include environmental education in schools, a campaign awareness programme, and training local people in creating a tree nursery that will be used for the tree planting programme at the beginning of 2016. To maintain the habitat quality, a committee of local patrols has been established to monitor the sifaka population and the threats in the area. We also hosted a volunteer from Cotswold Wildlife Park to work on micro-mammals survey in the area. This year was also highlighted by the approval of the Regional representative of the Ministry of Forest (DREEF) for the establishment of local management transfer of the Mandrava forests. And the project was able to initiate, at the level of the Protect Area Department at the Ministry of Forest, the process of establishing the New Protected Area for the Ambato-Boeny –Maevatanana Wetlands, where the remaining forests of Madiromirafy will be added to it. The administrative documents were submitted and meetings have been conducted with the DAPT – MEEFM. Thanks to the team and to all the partners!

Collecting plants.

Environmental education.

Outreach.

 

Local people at Ankirihitra forests are committed to conservation!
The conservation activities implemented in Ankirihitra forests were successful in 2015. The Sifaka Conservation project implemented a full inventory of lemurs and other fauna species in the area. Long-term monitoring of the sifaka population and threats was also conducted by a trained local patrol committee, within four forest blocks: Basaka-Iabohazo, Isaonjo, Bekanika-Antafiabe and Ampototra-Androtra forests. The priority lemur species in the area are the crowned sifaka (Propithecus coronatus, EN), mongoose lemur (Eulemur mongoz, CR) and red-fronted brown lemur (Eulemur rufus, VU). The Sifaka Conservation project is now extending the area of intervention to Andranomamy, Maroparasy and Sitampika forests (northwestern of Ankirihatra) where more expeditions and surveys are underway. A local committee for the management transfer of some parts of Ankirihitra forests was established and the process is ongoing with the Boeny Representation of the Forest Ministry – DREEMF. Collaboration with IMPACT Madagascar was established to promote community development as well as biodiversity conservation through livelihood improvement of local people. In 2015, through the community consultation and commitment, the project also initiated the process of establishing New Protected Areas for quasi-pristine forests in Ankirihitra zone, with the Ministry of Forest (DAPT – MEEMF).

Sifaka Conservation-GERP team with Ankirihitra local guides.

Community consultation for management transfer and New Protected Area establishment.

Local patrols working in the forest.


We need more help for Mahajeby forests!

Throughout 2015, the Sifaka Conservation project has continued activities to conserve lemurs and their habitats in four forest fragments in the Mahajeby area, including : Ambararata, Befanorina, Androtra I and Androtra II. These forests are some of the last remaining in the Bongolava region which harbour crowned sifaka. The passage of the Kiranomena river through these forests, and due to many lakes and ponds which surround them, the Mahajeby site also plays a vital role in water retention; artisanal fisheries offering important potential revenue for households.

A regular survey of the crowned sifaka population has been undertaken by the conservation team in order to update the data on the species. Local guides conduct weekly patrols within the forests, monitoring the lemurs and their habitats. We continue to work with these guides to build their capacity and help them to carry out their roles. The local-based conservation committee has been established and is now implementing the conservation activities in collaboration with the Sifaka Conservation Project. The sifaka Conservation Project has initiated the process to establish a combination of protected zones to be included within the Protected Area system. The local management committee will manage the buffer zones for a sustainable use. A joint visit by the European Endangered species Programme and representatives from the DREEF Bongolava was conducted so as to demonstrate the situation on the ground.

Tree cuts identified in the forest by a biologist of Sifaka Conservation.

The guides in Mahajeby with a member of the Sifaka Conservation Team.

Visit of the EEP coordinator and the representative of Bongolava DREEF.

Empowering local people in Dabolava, for natural resources conservation!

During 2015, conservation activities targeting Dabolava’s crowned sifaka were well implemented. The focus of these activities was to monitor Propithecus groups and restore their habitat, whilst developing income generating activities within the local population. Currently, three groups of crowned sifaka live in Amboloando forest.

With regards to habitat restoration, in 2015, ten hectares has been reforested through massive campaign awareness programme carried out in five villages. Reforestation and awareness campaigns were implemented in collaboration with the municipality of Dabolava and the local community; with the aim to empower local population in protecting and restoring existing natural resources. Patrol activities are conducted daily by six patrol guides, who also contribute to the restoration and maintenance of the tree nursery. The project has produced more than 14,000 seedlings/saplings, representing ten different species, ready for the reforestation in 2016. The project also promoted local production of fuel-efficient stoves (conducted in collaboration with AroVelona Association), and the practice of vegetable growing, to contribute to improving the living standards of the communities. The distribution and sale of fuel-efficient stoves took place since March 2015; more than 100 stoves were produced and were on sale throughout the local market.

Local committee during the tree planting day.

Producing fuel efficient stove.

Fuel efficient stoves on sale.

Permaculture in Dabolava.

 

 

 

Comments are closed.